Ada, femme... pionnière de l'informatique !

Rédigé par Joseph MICACCIA, expert certifié des réseaux informatiques - -
Ada Lovelace

Le 8 mars, c'est aussi la "journée internationale de la femme". Dans le monde de l'informatique, le précurseur est une femme, Augusta Ada King, comtesse de Lovelace.

Et l'industrie informatique, en reconnaissant cette évidence, lui a rendu hommage, notamment en utilisant son portrait sur les hologrammes d'authentification des produits Microsoft, ou en nommant le langage "ADA", utilisé dans les années 80. Curieusement, c'est précisément à partir des années 80 que le nombre de femmes a décru dans le monde de l'informatique. Pourquoi ? Dieu seul le sait, et il n'est pas bavard. Peut-être est-ce une démonstration que l'homme est l'avenir de la femme ? (*)

 

Car, s'agissant du tout premier programme informatique (avec introduction de la notion de "boucle", notamment), on sait qui l'a fait : c'est Ada Lovelace, une femme intelligente et cultivée, comme sa mère (**), douée pour les mathématiques et encouragée par son mari (**).

 

 

En travaillant sur la machine analytique de Babbage, en collaboration avec Charles Babbage dans la rédaction des notes de ce dernier, elle ajoute quelques notions supplémentaires dont un algorithme très détaillé pour calculer les nombres de Bernoulli avec la machine. C'est le premier programme informatique (***).

 

 

Ainsi, le premier informaticien serait... une informaticienne... une femme, n'en déplaise aux geeks matchos !

 

Ce texte n'est qu'un modeste hommage à sa mémoire, en cette journée mondiale de la femme.

 

Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ada_Lovelace

 


 

Notes :

(*) c'est une boutade, bien sûr !

(**) comme mon épouse ;-)

(***) informatique = science du traitement de l'information (selon l'académie française, en 1966)

 


 

Humour "hommes & femmes"... approuvé par ma femme ;-)

Source : Internet

 

 

 

 

 

 

 

 

Nota Bene : Selon ma femme, il existe... et même probablement plusieurs ! Elle en a trouvé un ;-)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne fête, les femmes !

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.